ALIC SAISI LA JUSTICE POUR EMPÊCHER LA CONSTRUCTION DU 3ÈME FOUR DE L’INCINÉRATEUR DE CRÉTEIL

L’association ALIC appelle à la plus grande vigilance quand à l’annonce d’Axel Urgin, président du syndicat mixte de traitement des déchets urbains du Val-de-Marne (SMITDUVM) publiée dans Actu-environnement début février 2021[1], et qui relaie celui du syndicat (SMITDUVM)[2]. En effet, l’adjoint au développement durable et à la transition écologique de la ville de Créteil annonce  construire une « centrale de production et de distribution d’hydrogène vert sur son UVE à Créteil »[2].

Nous ne nous laissons pas éblouir par l’annonce de cette « solution énergétique locale et décarbonée, bénéfique pour la qualité de l’air et le climat »[2] Car derrière elle se cache l’extension de l’UVE de Créteil et l’incinération de 120 000 tonnes de déchets supplémentaires. Soit une augmentation de 50% des déchets carbonisés dans un troisième four qui devrait-être construit en 2023. Rappelons que le Val-de-Marne brûle déjà 25% des déchets de la Région alors qu’il ne représente que 12% de la population. C’est une véritable injustice environnementale.

La stratégie qui consiste à s’acheter un costume vert de fournisseur d’énergie pour dissimuler son activité principale d’élimination par incinération des déchets ne date pas d’hier. Valo’Marne se présente comme un fournisseur d’électricité ou de chauffage pour camoufler la production – inhérente à son activité d’incinération – de gaz carbonique (environ 60% du poids des déchets incinérés), poussières, oxydes d’azote, dioxydes de souffre, oxyde de carbone, acide chlorhydrique, dioxines et furanes chlorées et bromées, métaux lourds et tous les polluants non mesurés. Il existe pourtant des solutions alternatives écologiques comme l’isolation des logements et le développement de la géothermie.

Par cet affichage, le délégataire de la prévention et du service public de traitement des  déchets urbains du Val de Marne (SMITDUVM) semble aussi tabler sur l’évitement de l’obligation de tri à la source des biodéchets qui s’appliquera au plus tard le 31 décembre 2023, « à tous les producteurs ou détenteurs de biodéchets, y compris aux collectivités territoriales dans le cadre du service public de gestion des déchets et aux établissements privés et publics qui génèrent des biodéchets »[3], afin d’exploiter un troisième four à l’incinérateur de Créteil et d’augmenter de 50 % la capacité d’incinération de son usine.

Il faut le dire nettement, les déchets n’ont pas vocation à devenir une énergie renouvelable. C’est contraire à tous les principes de prévention. En étant mieux informés les comportements et les habitudes des citoyens changent et deviennent plus éco-responsables. Pourquoi le comportement des industriels et des pouvoirs publics ne changerait-il pas ?

La préfecture du Val de Marne a délivré fin décembre 2020 une autorisation environnementale d’exploiter une troisième ligne d’incinération des déchets à Valo’Marne. Grâce aux soutiens de nombreuses forces citoyennes, associatives et politiques, l’association ALIC  vient de signer une convention juridique avec Maître Louis Cofflard avocat des Amis de la terre France qui la représentera et contestera cette autorisation environnementale devant le juge. 

[1] : https://www.actu-environnement.com/ae/news/incinerateur-creteil-alimenter-station-production-hydrogene-36992.php4
[2] : https://www.sipperec.fr/fileadmin/user_upload/publications/Communique_de_presse/CP-SUEZ-SIPPEREC-developpent-premiere-solution-production-hydrogene-vert-sur-UVE-en-France-2021-02-02-FR.pdf
[3] : Article L541-21-1 du code de l’environnement.

Créteil, le 14 mars 2021
Affamons l’incinérateur de Créteil.
Contacts :
email : affamons.incinerateur.creteil@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s